Votre prime d’assurance en fonction du coefficient bonus-malus.

En principe, le coefficient de réduction-majoration ou le coefficient est utilisé pour les assurances auto et représente à la fois une méthode de pondération de l’appréciation durisque par les sinistres. Ce système de bonus est règlementaire, comme en Belgique basé sur 23 échelons faisant partie chacun à un pourcentage. Le bonus-malus permet donc le calcul de la baise ou la hausse de votre prime d’assurance dépendant du coefficient. Donc plus vous avez de sinistres, plus votre prime augmente. Soit au contraire moins vous avez des sinistres donc moins vous payez.

Une explication simple du fonctionnement du bonus-malus.

Aassurance auto en ligneEn amont, le coefficient bonus malus est précisé dans son article A121.1 du code des assurances auto. Lors de l’expiration du contrat, la somme versée par un cotisant est déterminée par un coefficient de réduction-majoration par la multiplication du somme de la cotisation. Cependant, l’assureur doit désigner de manière précise sur la quittance de la cotisation remis à l’assuré comme par exemple le montant exact de la cotisation, le numéro d’immatriculation du véhicule, de même que la cotisation nette après application de ce coefficient…

En aval, rappelons que le bonus-malus est appliqué dans le domaine de l’assurance automobile. Il s’agit en effet d’une note en reflétant l’historique du conducteur ainsi que son implication étant située dans les accidents de la route. Certes, chaque société d’assurance détermine un montant de cotisation de base. Donc votre coefficient est de 1 si vous n’avez jamais été assuré plus précisément  vous payerez un montant à 100%.

Les règles d’application du coefficient bonus-malus.

Effectivement, si vous êtes impliqué dans un accident
dont vous n’êtes pas responsable. En principe, vote cAssurance voitureompagnie d’assurance garantissant un contrat ne pourrait en aucun cas vous appliquer un malus. En exception, l’assureur peut vous infliger un malus si vous avez prêté votre voiture à un tiers qui est impliqué dans un accident dont il n’est même pas responsable. Par ailleurs, vous avez un bonus positif lorsque vous accumulez 50% de bonus en trois ans. Votre assureur ne vous appliquera pas de malus dans le cas d’un accident dont vous êtes responsable de l’acte. Ce bonus diminue en cas de récidive, par contre dans le cas où ce bonus augmente trop, alors votre contrat d’assurance pourra prendre fin par résiliation.

En bref, si votre automobile est endommagée par un tiers dont l’identité est inconnue, de ce fait le malus ne sera pas appliqué sur vous. En effet, les réparations ne seront prises en charge que lorsque vous avez été souscrit une assurance tous risques.

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.