Comment assurer son pret suite à un problème de santé

Vous avez un problème de santé qui vous empêches de vous assurer ?

Malgré le fait que l’assurance emprunteur ne soit pas obligatoire dans le cadre de l’obtention d’un prêt, elle est tout de même exigé par bon nombre d’établissements de crédit. En effet, aucune banque ne vous accordera un prêt, peut importe le montant de celui-ci, si vous ne vous assurer pas, et elles vont plus particulièrement insister pour que vous réalisiez ce contrat chez eux évidemment.

Pourquoi les banques refusent elles d’assurer dans certains cas ?

Ces dernières proposent des contrats dit de groupe, ce qui veut dire que tous les assurés présents dans ce groupe présentent un risque égal vis-à-vis de l’assurance. Hors, les personnes étant atteintes de maladies reconnus comme imposant un « risque aggravé »ne rentrent pas dans les critères imposés par les banques ce qui les rend non-assurable dans ces établissements.
Les maladies entrant dans cette catégorie sont nombreuses, parmi les plus courantes on retrouve les cancers, le surpoids, le sida ou encore les Affections Longues durée. Qu’ils soient guéris ou malheureusement encore d’actualité, ces problèmes de santé peuvent poser problème au moment de l’obtention d’un prêt au niveau de l’assurance.
C’est pourquoi en parallèle de l’activité d’assurance des établissements de crédit, des assurances dites alternatives se sont montées au fur et à mesure. Ces délégations d’assurance proposent une meilleure compétitivité face aux grands groupes assureurs, mais ce n’est pas leur seul avantage. En plus d’être moins cher, d’environ 40%, elles offrent des garanties plus complètes et surtout personnalisable. Car c’est la le véritable atout de la délégation, le fait de pouvoir modifier son contrat pour qu’il s’adapte le plus possible aux besoins de l’assuré.

Les solutions pour s’assurer suite à un refus de votre établissement

La première solution est celle citée au dessus, la délégation d’assurance est le recours le plus efficace pour trouver une assurance emprunteur quand on est un client présentant un « risque aggravé » suite à plusieurs refus. Elle permet d »effectuer des comparaisons directement en ligne avec tous les délégateurs disponible pour trouver celle qui vous convient le mieux, que ce soit par son tarif ou ses garanties.
La seconde option, qui correspond un peu au dernier recours, est de faire appel à la convention AERAS. Elle permet de faire étudier son dossier de prêt par plusieurs niveaux médical. A la suite de ces différentes études, la convention se charge de trouver un terrain d’entente avec un assureur dans le cas ou le dossier est accepté.

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.